Afghanistan ,attaque de toute part les américains s’affolent !

Posté par cortex Le 28 juillet, 2010 Ajouter un commentaire !

ravitaillement

KANDAHAR ce mercredi 28 Juillet dans la province d’Arghandab, les moudjahidines ont attaqué un convoi logistique de ravitaillement, détruit l’un des camions chargé d’approvisionnement militaires, et causé des pertes considérables aux alentours de 6h00 ce matin. Nous ne connaissons pas les chiffres concernant les morts et les blessés.

Kunduz, Juillet 28 – mercredi matin, les Moujahidines de l’Émirat islamique d’Afghanistan à Kunduz « Qala Zal », ont capturé un UAV envahisseur  (un drone sans pilote).
Le même genre d’avion-espion sans pilote qui a tué 8 pakistanais, la semaine dernière.
Dans le même temps, on apprend que vers 10h00, les Moujahidines dans la capitale provinciale de Wardag, ont surpris un véhicule de l’agence d’espionnage de la NDS (Direction Nationale de la Sécurité) et l’on fait volé en éclats, tuant 3 de leur agents .

A Nangarhar, ce même jour,  trois envahisseurs américains ont été tués  dans un affrontement avec les moujahidines dans  la province de Khogainu, tandis qu’un moujahide est signalé blessé dans un échange de tirs ce mercredi matin vers 9h00.
A Logar, toujours ce même jour, des moudjahidines lors d’une rencontre dans la province de Baraki Barak, ont tué deux soldats de l’Otan et blessé 3 autres  vers 10h00 ce matin.
source Zabihullah Mujahid
Sirat Alizza Cortex

Publié dans AFGHANISTAN | Laisser un commentaire

Burqa : la Bosnie ne suivra pas la mascarade française

La France de plus en plus seule


A notre connaissance, la France pays fondateur des droits de l’homme, sera le troisième pays après l’Iran et la Belgique à interdire le port du niqab au sein de l’espace publique. Nos voisins européens semblent beaucoup plus tolérants sur la question et se refusent à légiférer sur le sujet. C’est le cas du Royaume-Uni, de la Finlande, de l’Allemagne, de l’Espagne… mais aussi nous venons de l’apprendre, de la Bosnie-Herzégovine. Au passage des députés afghanes auront donner une leçon de démocratie et de laïcité aux parlementaires français.

La Bosnie

Le comité parlementaire bosniaque des droits de l’homme a rejeté une proposition de loi visant à interdire le niqab en Bosnie. Le houleux débat propulsé par le parti au pouvoir (sociales démocrates indépendants) s’est essentiellement déroulé à travers les médias. Malgré le rejet du projet de loi, le débat parlementaire aura quand même lieu pour respecter les procédures démocratiques mais aucun texte ne sera voté. Il faut dire que le comité parlementaire a su être clairvoyant sur l’instrumentalisation par certains partis de la question du voile intégral. Selon Alajbegović Azra membre du comité, le véritable motif du projet d’interdiction du voile intégral n’a rien de sécuritaire. Enfin, les principaux partis politiques pensent que l’adoption du texte aurait constitué une violation du droit des femmes qui souhaitent porter le niqab.

Des femmes libres

Lundi une cinquantaine de femmes musulmane ont manifesté devant le parlement afin de protesté contre le projet de loi. Sur leurs pancartes on pouvait lire :

« Notre niqab, notre choix, notre droit »

Interrogée par des journalistes,une manifestante déclare :

« J’ai voyagé partout dans le monde avec mon niqab (…) sans que jamais je ne sois perçue comme une menace à la sécurité » elle ajoute : « Je n’enleverai pas mon niqab, même si je suis punie tous les jours »

Cette citation n’est pas sans rappeler le courage de Soumaya bint Khayat (ra) épouse de Yasir Abou Amar (ra). Ce que les parlementaires et ministres semblent oublier c’est que ces femmes portant le niqab sont des croyantes.


http://www.ajib.fr/

http://www.b92.net/

Publié dans ISLAMOPHOBIE | Tagué | Laisser un commentaire

Un hélicoptère israélien s’écrase en Roumanie, 7 soldats tués

Un hélicoptère de l’armée israélienne s’est écrasé lundi en Roumanie, tuant les sept soldats à bord, selon les autorités.
Un engin de mort en moins …Des responsables palestiniens à Bucarest ont déclaré à Ma’an que six Israéliens et un pilote roumain qui participaient à un exercice militaire conjoint ont été tués dans l’incident. Les responsables roumains et israéliens n’ont pas encore confirmé les décès.

L’armée israélienne a confirmé l’accident lundi soir. Sept personnes étaient portées disparues, dont quatre pilotes, deux mécaniciens de bord, et un membre de la force aérienne roumaine, avait annoncé l’armée.

De recherches poussées sont en cours, a indiqué l’armée dans un communiqué. L’aviation israélienne se préparait à envoyer des équipes médicales et une équipe de sauvetage, a ajouté le communiqué. Les commandants des forces aériennes roumaines et israéliennes ont décidé d’enquêter sur l’incident de concert.

Les responsables de l’armée israélienne affirment que le programme de formation en Roumanie est similaire à d’autres programmes qui ont lieu ailleurs et est conçu pour reproduire certains théâtres et terrains comme ceux que l’armée israélienne pourrait rencontrer dans un futur conflit [l’armée israélienne exporte son savoir-faire meurtrier pour préparer les régimes européens à de futurs confrontations, pourquoi pas contre leur propre population

Il a été interdit aux médias israéliens de rapporter la nouvelle jusqu’à lundi soir.

Ma’an News Agency –
Traduction : Info-Palestine.net

Rien de plus à ajouter si ce n’est « Chahhh »…

L’équipe Sirat Alizza

Publié dans ACTUALITE, SIONISME | Tagué | Laisser un commentaire

LE GENOCIDE EN IRAK SE POURSUIT ,VA T’ON PARLER UN JOUR D’UNE SHOA ISLAMIQUE ? | Sirât Alizza

directeur de Green Audit, et secrétaire scientifique du comité européen sur les risques liés aux radiations [European Committee on Radiation Risks].
Le professeur Busby a produit beaucoup d’articles sur les radiations, l’uranium et la contamination dans des pays tels que le Liban, le Kosovo, Gaza et naturellement l’Irak.
diffusé sur Al-Jazeera.
Comme certains d’entre vous le savent, Fallujah est une ville interdite. Elle a été soumise à d’intenses bombardements en 2004, avec des bombes enrichies à l’uranium [DU] et au phosphore blanc, et depuis elle est devenue zone interdite – ce qui signifie que les autorités fantoches irakiennes et les forces d’invasion/d’occupation des États-Unis ne permettent à personne d’entreprendre une véritable étude dans Fallujah. Fondamentalement, Fallujah est sous état de siège.
Il est évident que les Américains et les Irakiens savent quelque chose et le cachent au public. Et c’est là qu’entre en scène le professeur Chris Busby. Il était et est toujours résolu à aller au fond de ce qui s’est passé dans Fallujah en 2004.
Étant un des premiers scientifiques dans son domaine, il s’est lancé dans une étude sur Fallujah dont les résultats préliminaires seront publiés dans 2 semaines – si tout se passe bien.
Le professeur Busby a rencontré beaucoup d’obstacles alors qu’il entreprenait ce projet. Ni lui ni personne de son équipe n’a été autorisé à entrer dans Fallujah pour y conduire des entretiens. Mais, dit-il, quand la porte principale se ferme, il faut trouver d’autres portes à ouvrir. Et c’est ce qu’il a fait. Il est parvenu à réunir une équipe d’Irakiens de Fallujah afin que ceux-ci mènent les enquêtes pour lui.
Le projet de recherche s’appuie sur 721 familles de Fallujah, ce qui représente 4500 participants – vivant aussi bien dans des zones à niveau élevé de rayonnement que dans des zones à bas niveau. Les résultats ont été comparés avec un groupe de contrôle – un échantillon du même nombre de familles vivant dans une zone non radioactive dans d’autres pays arabes. Pour les besoins de l’étude ont été choisis trois autres pays pour la comparaison : le Kowéit, l’Egypte et la Jordanie.
Avant d’aborder les résultats préliminaires :
– les autorités irakiennes ont menacé tous les participants de cette enquête d’arrestation et de détention si elles coopéraient avec les « terroristes » qui les interviewaient. En d’autres termes, elles ont été menacées d’être sous le coup de la loi anti-terroriste.
– Les forces des États-Unis ont interdit au Dr. Busby de recueillir n’importe quelle donnée, arguant du fait que Fallujah est une zone insurrectionnelle.
– Les médecins de Fallujah ont décliné la demande de passer dans le programme télévisé d’Ahmad Mansour parce qu’ils avaient reçu plusieurs menaces de mort et craignaient pour leurs vies.
En d’autres mots, l’étude a été entreprise dans des conditions très difficiles et représentant un danger pour la vie [des participants]. Mais elle a néanmoins été menée à bien.
Pourquoi ne permettent-ils aucune mesure des niveaux du radiation dans Fallujah, et pourquoi ont-ils même interdit à l’AIEA [International Atomic Energy Agency] d’entrer dans la ville ?
Que s’est-il exactement passé dans Fallujah ? Quels étaient les types de bombes utilisées ? Était-ce uniquement des bombes à l’uranium ou y avait-il encore quelque chose d’autre ?
1) Une chose qui est très impressionnante dans Fallujah est que les taux de cancer ont nettement augmenté dans un très court laps de temps, en fait depuis 2004. Voici des exemples fournis par le Dr. Busby :
– le taux de leucémie d’enfant est de 40 fois plus élevé, depuis 2004, que pendant les années qui précèdent. Et comparé à la Jordanie, par exemple, ce taux est de 38 fois plus élevé
– le taux de cancer du sein est 10 fois supérieur à ce qu’il était avant 2004
– le taux de cancer du système lymphatique est de 10 fois supérieur à ce qu’il était avant 2004.
2) Une autre particularité à Fallujah est l’élévation dramatique du taux de mortalité infantile. Comparé à 2 autres pays arabes comme le Kowéit et l’Egypte qui ne sont pas affectés par les radiations, voici les chiffres :
– le taux de mortalité infantile pour Fallujah est 80 enfants en bas âge sur 1000 naissances (80 pour 1000), alors que pour le Kowéit ce taux est de 9 enfants en bas âge sur 1000, et pour l’Egypte de 19 enfants en bas âge sur 1000. (Donc le taux de mortalité infantile en Irak est 4 fois plus élevé qu’en Egypte et 9 fois plus élevé qu’au Kowéit.)
3) La troisième particularité à Fallujah est le nombre de déformations d’origine génétique qui a explosé après 2004. C’est un sujet que j’ai déjà traité dans le passé.
Les rayonnements produits par un agent qui a été employé par « les forces de libération » causent non seulement de très nombreux défauts d’origine génétique mais provoquent également, et c’est très important, des changements structurels au niveau cellulaire.
Quelles en sont les conséquences ?
En raison du code génétique des enfants en bas âge de sexe masculin (manque de chromosome X), ceux-ci risquent plus de mourir à la naissance, et les enfants en bas âge de sexe féminin ont plus de chance de survivre à la naissance avec de fortes déformations. Et ici un autre exemple est fourni par le Dr. Busby : avant 2003 les taux de natalité dans Fallujah étaient comme suit : 1050 enfants de sexe masculin pour 1000 enfants de sexe féminin. En 2005, il y a eu la naissance de seulement 350 enfants de sexe masculin pour 1000 bébés de sexe féminin – ce qui signifie que les bébés de sexe masculin ne survivent pas.
Quant aux bébés de sexe féminin, et c’est là que se trouve le pire de la tragédie… les radiations provoquent des changements au niveau de l’ADN, ce qui signifie que ces même enfants de sexe féminin, s’ils survivent et s’ils se reproduisent plus tard, donneront naissance à des filles génétiquement déformées et à des bébés de sexe masculin morts-nés.
Les résultats mentionnés ci-dessus sont corrélés par d’autres études menées sur les enfants des enfants des survivants d’Hiroshima (en 2007) et qui prouvent que même la troisième génération affiche des malformations génétiques comprenant des maladies chroniques (cancer, coeur, etc…) à un taux 50 fois supérieur à la normale. À Chernobyl, d’autre part, les études sur des animaux de la même zone ont prouvé que les effets des rayonnements ont génétiquement modifié 22 générations. En somme les effets des rayonnements sont transmis de gène en gène et ont un effet cumulatif avec le temps (je n’entrerai ici pas dans le détail sur la façon dont cela se réalise. Vous pourrez lire plus d’explications à ce sujet une fois que le document du Dr. Busby sera édité).
Certaines des déformations infantiles sont si terribles qu’Al-Jazeera et la BBC – qui a produit un documentaire sur le même sujet – ont refusé de diffuser certaines images. Les exemples de malformations dont les photos sont en la possession d’Ahmad Mansour sont :

– des enfants nés sans yeux
– des enfants avec deux et trois têtes
– des enfants nés sans orifices
– des enfants nés avec des tumeurs malignes au cerveau et à la rétine de l’oeil
– des enfants nés avec l’absence d’organes vitaux
– des enfants nés avec des membres manquants ou en trop
– des enfants nés sans parties génitales
– des enfants nés avec de graves malformations cardiaques.
Etc …
Sur ces mêmes aspects, les médecins de Fallujah ont été invités pour les besoins de l’étude à noter les taux de malformations à la naissance en l’espace d’un mois et de comparer les chiffres avec le mois qui a précédé. Voici les résultats : en l’espace d’un seul mois, les seules naissances avec malformations dans le mois courant ont augmenté de 3 par rapport au mois qui précède (le mois courant indiqué pour l’étude était février 2010).
L’uranium est introduit dans le sang par la digestion et la respiration. Les quantités extrêmement élevées d’uranium auxquelles les gens de Fallujah ont été soumis expliquent l’élévation vertigineuse des cancers des ganglions, des poumons, des seins et du système lymphatique chez les adultes.
Il y a 40 autres secteurs fortement irradiés en Irak, mais Fallujah est LE PIRE DE TOUS.
Rien qu’avec ces résultats préliminaires, le Dr. Busby et son équipe en ont conclu que par rapport à Hiroshima et à Nagazaki, Fallujah était pire. Et je cite du Dr. Busby : « La situation dans Fallujah est effrayante et affreuse, c’est encore plus dangereux et pire qu’à Hiroshima… »
Parce que le Dr. Busby a été harcelé. Il a vu se réduire ses fonds pour la recherches, et des portes se sont fermées sous sous nez. Il a été menacé (comme l’ont été d’autres scientifiques qui ont conduit des études semblables dans les années 90 en Irak), abandonné par la communauté scientifique, attaqué — en raison de la nature de son travail sur l’Irak. Les implications politiques sont énormes et dangereuses pour les États-Unis et leurs seconds couteaux. Cela montre bien que la preuve scientifique que des crimes de guerre ont été commis se trouve vraiment ici à portée de main …
En conséquence, la vie du Dr. Busby a été rendue très difficile. La publication sur les travaux de recherche pour lesquels il a énormément travaillé, a été envoyée au Lancet afin d’être soumise au comité scientifique de la revue. Le Lancet a retourné le projet d’article, disant ne pas avoir le temps de l’étudier. Des laboratoires ayant coopéré dans le passé pour examiner des échantillons les ont cette fois-ci retournés après avoir découvert que ces échantillons venaient d’Irak. Seuls 2 laboratoires sont disposés à examiner les mêmes échantillons pour trouver l’agent exact utilisé dans Fallujah – mais ils sont prêts à le faire uniquement à un prix tout à fait exorbitant à cause de la nature sensible de l’étude. Mais en raison du manque d’argent, le Dr. Busby attend les fonds nécessaires pour faire analyser une vingtaine d’échantillons provenant de Falluja et qu’il conserve soigneusement.
Questionné par Ahmad Mansour sur ce qui l’incitait à persévérer, quand on considère tous les obstacles formidables qu’il a été obligé de surmonter, sa réponse a été :
« Toute ma vie, j’ai cherché la vérité, je suis un chasseur de la vérité dans une jungle de mensonges. J’ai également des enfants. Les enfants sont non seulement notre futur, ils sont les porteurs des générations futures. Depuis 50 ans nous avons souillé la planète (avec les radiations) et nous faisons supporter cet héritage à nos enfants et petits enfants. Nous avons l’obligation pour les gens de Fallujah de découvrir la vérité »
Interrogé sur la façon dont il peut poursuivre ses travaux sans financement et face à des portes se fermant devant lui, il a répondu :
« Je compte sur la bonne volonté de personnes ici et là qui envoient de petites sommes d’argent, et je suis également fermement persuadé que si la porte principale se ferme, il faut en ouvrir d’autres. Quand il y a une volonté, il y a toujours un chemin. »
Chapeaux bas devant vous ! Professeur Busby…
J’incite toutes les personnes lisant ce courrier, toutes les personnes de conscience, je pousse tous les Irakiens (réagissez! pour l’amour de Dieu !) et tous les Arabes pour prendre contact avec le Dr. Busby et faire une donation afin que les échantillons provenant de Fallujah puissent être examinés et que la vérité puisse être découverte. Et je finirai ce courrier avec une dernière citation de ce grand homme dévoué :
« La vérité a des ailes qui ne peuvent être coupées. »

http://arabwomanblues.blogspot.com/…

Traduction de l’anglais : Claude Zurbach

http://www.info-palestine.net/

AVEC PLUS D’1 MILLION 366 MILLE IRAKIENS TUES ,ON PEUT COMMENCER A PARLER DE SHOA ,VOUS CROYEZ PAS ?
AJOUTONS A CELA LES 250 MILLE AFGHANS, LES 500 MILLE TCHETCHENS, LE CACHEMIRE, LES PHILIPPINES, LA SOMALIE, LA PALESTINE !!!!
QUAND ?
QUAND EST-CE QUE CA VA FINIR ?
ON T’ATTEND Y A MAHDI AL MOUNTADHAR !

Publié dans IRAK | Tagué | Laisser un commentaire

L’Etat exclut les processions de la Sanch du débat sur la burqa

Le 8 juin, le député UMP François Calvet s’était ému pour l’avenir des processions pascales du Pays Catalan, qui réunissent plusieurs centaines de pénitents encagoulées, en rouge et en noir

L’inquiétude de l’élu, membre de la Commission des lois, s’était manifestée dans un courrier adressé à la ministre de la justice, parallèlement au débat sur le port de la burqa et du niqab musulmans, potentiellement proscrits des bâtiments publics français à brève échéance. L’élu a signalé ce lundi que le rapporteur du projet de loi, Jean-Paul Garraud, a « tenu compte de ses « observations » en précisant que le compte-rendu des travaux de la Commission fait une exception pour « les processions, notamment religieuses, durant lesquelles certaines personnes sont susceptibles de porter des tenues destinées à dissimuler le visage ». Appuyant cette précision, la Garde des Sceaux Michèle Alliot-Marie indique à M. Calvet, dans un courrier daté de mercredi 16 juin, que la liste des processions « doit être regardée comme une manifestation traditionnelle qui n’est aucunement remise en cause par le projet de loi ». Mieux encore, la ministre juge que les processions cagoulées, auxquelles elle est « particulièrement attachée », sont des « facteurs de renforcement du lien social ».

Publié dans ISLAMOPHOBIE | Laisser un commentaire

Revelation ,Scandale publié sur l’Afghanistan ,Washington pleure ! (Vendredi 50 morts de plus ) par sirat alizza

Les victimes civils des opérations militaires des envahisseurs de la coalition, seraient plus nombreuses que rapporté officiellement, selon les documents publiés sur le site Wikileaks.

La mise en ligne de milliers de documents confidentiels sur la face cachée de la guerre en Afghanistan plonge les alliés dans la honte absolue !

C’est l’une des plus importantes «fuites» d’informations dans l’histoire des États-Unis. Le site Wikileaks a publié dimanche une compilation de documents confidentiels retraçant en détail le conflit afghan de 2004 à 2009. Et le bilan est sans appel : alors que la stratégie des alliés s’effondre totalement, la situation des alliés sur le terrain ne s’améliore pas et nombre de bavures et dysfonctionnements sont passés sous silence.

Selon trois journaux – le britannique Guardian, l’allemand Der Spiegel et l’américain New York Times – dont les rédactions ont eu accès aux 92.000 notes et rapports en avant-première, la situation dépeinte est bien plus sombre que celle livrée par voie officielle. Le nombre de victimes civiles serait ainsi supérieur aux 195 morts et 174 blessés reconnus officiellement, des dizaines d’autres décès accidentels n’étant jamais mentionnés, précise le Guardian.

Le Pakistan se désolidarise peu à peu des U.S.A…

Des notes confidentielles confirmeraient les soupçons pesant depuis déjà quelques temps sur l’attitude ambiguë du Pakistan, allié déclaré de Washington dans la lutte contre le « terrorisme ». Ce pays limitrophe de l’Afghanistan, qui reçoit plus d’un milliard de dollars par an des États-Unis pour combattre les résistants, laisserait pourtant certains de ses agents secrets participer à des réunions pour planifier des attaques contre les soldats américains ou organiser des assassinats de dirigeants corrompus afghans.

Les rapports détaillent également d’autres aspects de la guerre ayant déjà fait l’objet de fuites. Sous l’administration Bush, des unités spéciales américaines étaient ainsi chargées de capturer quelque 70 leaders talibans ,en collaboration avec les « black waters ,accusé d’avoir posé des bombes dans des marchés par les résistants afghans » , sans aucune forme préalable de procès. Ces missions ont pris fin soit disant avec l’arrivée de Barack Obama au pouvoir.

«Une menace pour la sécurité nationale»

La Maison-Blanche, furieuse, a condamné avec force la publication de ces documents. « Wikileaks n’a pas cherché à contacter le gouvernement américain à propos de ces documents qui peuvent contenir des informations susceptibles de mettre en danger la vie de citoyens américains, de nos partenaires et des populations qui collaborent avec nous », réprouve un porte-parole de l’administration Obama. La Maison-Blanche souligne également que la situation chaotique dépeinte dans les rapports résulte du manque de ressources affectées au conflit afghan sous l’administration Bush. Barack Obama avait profondément la stratégie en Décembre 2009, en envoyant notamment des renforts militaires.

L’ambassadeur du Pakistan aux États-Unis a pour sa part jugé «irresponsable» la publication des documents secrets. Dans un communiqué, Husain Haqqani estime que ces documents contiennent des informations inexactes, qui «ne reflètent pas la réalité sur le terrain».

Côté afghan, la présidence a indiqué ne pas être «surprise» par le contenu des documents. «La réaction du président Karzaï a été de dire que ce n’était pas nouveau pour nous», a déclaré e porte-parole de la présidence, Waheed Omar. «Mais les deux questions que nous regardons avec plus d’attention sont les cas de pertes civiles démenties (auparavant par les forces internationales, ndlr) et (le rôle) des services de renseignement de pays comme le Pakistan».

Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, a expliqué sur le site du Guardian pourquoi il avait décidé de publier ces documents sensibles. «Les militaires justifient la confidentialité de certaines informations en expliquant que le succès de leurs actions en dépend. Mais ces informations, sur un déplacement de troupes par exemple, se périment très vite. Or les documents publiés par Wikileaks concernent la période janvier 2004-décembre 2009. Donc dans ce cas précis, l’argument ne tient pas». Julian Assange a toutefois précisé au Guardian avoir «édité» certains documents pouvant représenter une menace pour des êtres humains.

Nous ne sommes évidemment pas dupe ,et savons parfaitement que cette guerre ne vise pas à libérer

le peuple afghans du « peuple afghans » …

Il s’agit de contrôler ce qui pourrait conduire les musulmans à se réunir ,à savoir un état véritablement islamique et qui à pour bannière ,celle du prophète mohamad salalahou 3alayhi wasalam.

Illustration des crimes de la coalition ,Vendredi un hélicoptère tire sur une maison ou plus de 50 afghans innocent se réunissait en famille  !

Les résistants étaient passé quelques heures auparavant pour demander au villageois de quitter leur domicile ,car une attaque de l’OTAN était imminente !

Samedi, des habitants interrogés par un journaliste de l’AFP à l’hôpital de Kandahar, dans la province voisine, avaient affirmé qu’une quarantaine de civils pourraient avoir été tués et blessés vendredi et que les roquettes avaient été tirées par des hélicoptères des forces internationales.

Selon les Afghans, un groupe d’habitants avait quitté son village sous le conseil des résistants, assurant qu’une attaque de l’Otan était imminente. Les habitants avaient alors trouvé refuge dans un village voisin, qui a été bombardé par l’Otan !!!

Une vidéo circule sur le web d’un résistant qui dit ,que la coalition,comprenant désormais sa défaite cuisante ,allait perpétrer des massacres aveugles sur la population ,et accuser la résistance afghane…

Rappelons aussi ,que cette terre est très riche en lithium ,en or et autre minéraux précieux ,sans parler des pipelines …

Le monde découvre petit à petit l’escroquerie du 11 septembre ,et ses conséquences al hamdoulilah.

Les americanos-sionistes n’ont plus le choix ,ils leur faut précipiter tout leur plan de « nouveaux désordre mondial ».

Reste aux musulmans et au gens de biens ,d’enfin ouvrir les yeux et de savoir ce que veut de nous notre créateur.

Apprendre,Comprendre,Pratiquer et Transmettre ,voila notre solution inchaalah.

Nous ne sommes pas des victimes !

la video a voir

http://www.sirat-alizza.com/guerre/revelation-scandale-publie-sur-lafghanistan-washington-pleure-vendredi-50-morts-de-plus-696

source :

Publié dans AFGHANISTAN | Tagué | Laisser un commentaire

LA FRANCE , PAYS DES DROITS DE L ‘ HOMME BLANC ….

L’information est tombée aujourd’hui.

Par la voie d’un membre de notre Association « Au Cœur De La Précarité », nous apprenons qu’un campement afghan situé le long du canal saint Martin, aurait été démantelé par la police. Il correspondrait au fameux « Camp Des Afghans », que nous visitons, depuis 6 mois, environ, chaque Samedi.

Aussitôt, une équipe est dépêché sur place afin de vérifier ladite information et de faire le constat. Arrivé sur les lieux, une forte présence policière bouclait le périmètre.

Une fois sur le camp, le constat fut sans appel.

C’est le cœur serré qu’un frère du camp que nous connaissons depuis des mois, nous prend dans nos bras, et nous annonce la triste nouvelle. La camp des afghans, que nous visitons chaque samedi depuis bientôt 6 mois, n’est plus.

« Il sont venue le matin, à 6h00, et nous ont réveillé, et ont dit : « Jaurès, c’est fini. » »

Au bout du camp, les deux portières sont désormais scellées. Une chaîne au bout duquel pend un cadenas doré signe l’épilogue du Camp Des afghans au bord de celui qu’on appelle Saint Martin, dont on prétend qu’il aurait volontairement découpé son manteau en deux, afin de la partager avec un pauvre..

Celui que l’on dit ministre de l’Immigration, aura réussi son pari : faire de la France une patrie où l’on chasse l’autre par deux fois. A l’extérieur, comme à domicile, l’afghan se retrouve devant le même obstacle, sous deux aspects différents. L’un porte un uniforme militaire, et gravit le bord des montagnes afghanes semant ça et là, exil et frayeur. L’autre revêt un uniforme bleu, sérigraphie Police ou CRS, et arpente le bord des canaux à la poursuite des afghans. Et les deux uniformes, sont tricolores.

« Où sont vos affaires » nous demandâmes aux frères présent sur place.

« Ils ont tout jetés à la poubelle » répondirent-ils. Effets personnels ou non, la benne sera le fin mot de l’histoire. Comme si ces personnes ne méritaient pas de posséder quoi que ce soit.

L hamdouliLlâh, nous avons gardé de bons contacts avec nos frères afghans, que cela soit téléphone, ou autre. C’est ainsi que l’on a apprit que l’Imam du Camp, NourIslam, a été expulsé à Nîmes, tandis que d’autres un peu partout en France.

Quand à ceux qui avaient l’opportunité de posséder 20 grammes de papier dans lequel un nom apparaissait, ainsi qu’une photo, les voici livrés à eux mêmes, sans affaires, hébergés dans des hôtels ça et là.

Il semblerait que nos frères aient été relogés. Nous gardons contact avec eux, pour vous tenir au courant inchaALlâh.

L’ Association « Au Cœur De La Précarité » continue son action en faveur des démunis dans les rues de Paris, ainsi qu’aux afghans restés sur place, réfugié ça et là, et encore nombreux. D’autres camps sont à visiter inchaAllâh, d’autres personnes isolées aussi, et malheureusement, ce n’est pas la misère qui manque à Paris.

Un mot tout de même, quand aux affabulations médiatiques.

Les raisons évoquées pour justifier l’expulsion sont les suivantes :

« Une initiative justifiée, selon la Ville et la préfecture de police, par une ordonnance du tribunal administratif du 17 juin dernier enjoignant les réfugiés « occupant les berges sans droit ni titre » à « quitter les lieux sans délai » en raison de « risques graves et immédiats résultant de leur présence tant en matière de salubrité que de sécurité publique ». Les autorités mentionnent notamment une « dégradation rapide des conditions sanitaires » et des « violences entre personnes ».  » (Quotidien Métro).

En matière de salubrité et de sécurité publique, l’Association « Au Cœur De La Précarité » a son mot à dire.

Les pouvoirs publiques seraient inspirés de constater que, sur ce même quai, à dix mètres du camp, se trouve un bar, et à ses cotés, une caserne de pompier.

Chaque Samedi, les gens sont si ivre, qu’ils titubent, et s’affaissent au sol. Le Quai est si bondé, qu’il est impossible de circuler en voiture, et il relève de l’exploit de traverser sans toucher personne. Et combien de fois avons nous été témoins de ces camions de pompiers, appelés pour intervenir en urgence, mais pris au piège par une foule dense et ivre. Même les sirènes ne suffisent plus à dissiper une foule dont la conscience se retrouve inhibée sous l’emprise de l’alcool. Cela n’est-il pas plus à même de constituer un trouble sanitaire et sécuritaire à l’échelle publique ? D’autant plus que ces personnes constituent un véritable danger pour les autres ainsi que pour eux même. Seulement, un bar, contrairement à de pauvres personnes, ça rapporte, du coup, on comprend mieux le mutisme des autorités face à ce scandale.

Les tantes dérangent, parce qu’ils montrent aux yeux de tous, ce que l’on refuse de voir. Jamais, après plusieurs dizaines de visites et de distributions, nous avons été témoins d’une quelconque affaire de violence entre personnes. Bien au contraire, nous avons tous à apprendre de la solidarité qui lit ces personnes entre eux. Quand à ce qui est évoqué en matière d’insalubrité, encore une fois, nous sommes témoins que parmi tout les personnes sans abris rencontrées, les personnes d’origines afghanes nous surprenaient quant à leur propreté, à tel point que beaucoup en les voyant, ne s’imaginaient pas avoir autour d’eux, des personnes vivant dehors. En témoigne les nombreuses vidéos de l’Association.

Les maraudes sont évidemment maintenues, ainsi que la campagne Ramadan 2010, qui bénéficiera à tout ceux et celles qu’Allâh ‘azawajal mettra sur notre chemin.

Un compte rendu détaillé, vidéos et photos à l’appui inchaAllâh, est à paraître.

Notre action continue fi sabiliLlâh, et s’étendra, là où Allâh ‘azawajal nous dirigera.

Nous communiquons aux participants, comme à l’accoutumée, l’heure et l’endroit du rendez vous pour les futures maraudes inchaAllâh.

Qu’Allâh vous préserve. amine

Publié dans ACTUALITE | Tagué | Laisser un commentaire